vendredi 25 novembre 2016

Des noces noires d'Arnaud Sérac - Editions De Borée

**** Chronique de Jess ****

Laure, jeune officier de police de trente-six ans, s'est promis de retrouver coûte que coûte les agresseurs de son père, policier, lui aussi, victime d'une attaque à main armée qui l'a cloué sur un fauteuil roulant. Elle fait équipe avec François, dit "le vieux", flic, veuf et désabusé, abandonné par son fils. Ensemble, ils doivent résoudre plusieurs crimes d'une rare atrocité qui ont lieu dans leur secteur.
Les corps démembrés d'étudiants sont retrouvés éparpillés à travers la ville sans qu'il y ait un lien les rattachant entre eux, mis à part leur jeunesse, leurs valeurs, et le fait qu'ils postulaient à des petits boulots pour joindre les deux bouts. La recherche de mobile sans indice est ardue et délicate, d'autant plus que les fausses pistes et les témoignages bancals s'accumulent... La vérité n'est pas toujours celle que l'on croit et les apparences sont parfois trompeuses.
Peu à peu, le malaise plane, le doute s'insinue et Laure ne sait plus qui croire. Le Vieux aurait-il un lien avec ces crimes ? Dans cette intrigue policière, l'auteur saisit la finesse de la psychologie des personnages et dépeint avec réalisme le milieu difficile dans lequel ils évoluent. Nous suivons tour à tour, Laure et le Vieux ; nous pénétrons leurs pensées. Ce sont deux écorchés vifs qui traînent de profondes blessures : la recherche d'un agresseur pour l'un, la quête de l'amour filiale pour l'autre.
Deux âmes esseulées en quête de rédemption.




 
 
Après avoir grandement apprécié les romans du terroir chez De Borée, j'ai décidé de tester leur polar.
Voici un polar plein de sentiments, avec deux flics super attachants.
Laure, jeune femme de 36 ans troublée par l'accident qui a cloué son flic de père dans un fauteuil roulant 10 ans auparavant. Et aussi le "Vieux" son coéquipier, flic en bout de carrière, veuf et abandonné par son fils qui est un peu un papa bis pour Laure. On sent d'entrée de jeu que ces deux là s'apprécient énormément.
Ils vont devoir enquêter sur une sombre affaire où des bouts de cadavres sont retrouvés éparpillés dans la ville. Pas l'ombre d'une piste à l'horizon pour nos deux flics. Qui se cache derrière ses horribles meurtres? Quel est le point commun entre ses jeunes sans histoire?
 
En filigrane de l'enquête, nous avons la vie personnelle de Laure. Elle vit depuis quelques années avec Romain, qui lui pourrit l'existence avec sa jalousie maladive. Je l'ai plaint et me suis beaucoup attachée à la jeune femme qui souhaite juste trouver le bonheur et le faire autour d'elle. De plus, sa quête pour retrouver l'auteur du crime de son père est très touchante.
 
Je vais dire une chose étonnante mais ce polar est tout en tendresse et en sentiments sur la vie en général. Nous ne retrouvons pas les supers héros que l'on pourrait trouver dans les polars actuels qui se retrouvent dans des situations improbables. J'ai trouvé que ce polar était très réaliste dans la façon de résoudre l'enquête. Pas de longueurs inutile, toute information est là pour quelque chose, rien n'est superflu dans cette histoire qui découle sur une fin très surprenante.

Je continue à dire que De Borée publie des auteurs de qualité et je ne regrette jamais mes choix de lecture. Toujours de bons moments en perspective!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire