mercredi 16 novembre 2016

Entraves d'Alexandra Coin - Editions Aconitum

**** Chronique de Jess ****

Enfant, Ilario fut chahuté par ses camarades de classe et aura souffert de la rudesse de son père. Adulte, il reproduira ce même schéma de domination poussant sa femme, Emma, jusqu'à l'internement en psychiatrie.
Alternant flash-backs et scènes d'hôpital, "Entraves" décrypte un cheminement lourd de conséquences, pointant du doigt faiblesse et machiavélisme. Un roman sur la perversion narcissique, sombre, criant de vérité et diaboliquement rythmé.
 
Une seule phrase me vient à la bouche en refermant ce livre "Wahou! Quel bouquin!!"
Moi qui aime les histoires qui traitent de manipulation mentale je suis servie. Alexandra Coin a réussi à me manipuler en beauté.
Je suis passée par tout un tas de sentiments et j'adore! Avec l'histoire d'Emma, jeune maman qui est mariée à Illario. L'auteure nous décrit l'enfer vécut par la jeune femme vivant aux côtés d'un pervers narcissique.
J'ai souffert avec Emma, j'ai voulu me rebiffer avec elle, j'ai été en colère contre tout ceux qui essayait de l'enfoncer au lieu de l'aider.
 
L'histoire se découpe entre passé où l'auteur retrace certains évènements de la vie d'Emma avec son mari et présent dans l'hôpital psychiatrique où est internée Emma suite à sa tentative de suicide. Tout porte à croire qu'elle va enfin s'en sortir, mais non! L'auteure nous assène plusieurs claques bien violentes. Alexandra a su me retourner le cerveau avec cette histoire qui raconte la descente aux enfers d'une femme sous l'emprise de son mari. Elle nous démontre un à un les différentes manipulations mentales auxquelles nous pouvons être confrontées que ce soit de la part d'un proche ou d'une autre personne.
 
Un roman qui fait froid dans le dos qui soulève un vrai fléau actuel : les pervers narcissiques. Ces êtres sans scrupules ni empathie qui aiment voir souffrir les autres. Je pense qu'on en a tous malheureusement connu dans notre entourage. Et c'est cette vérité qui rend ce roman si réel.
Avec ce livre, l'auteure nous fait réfléchir sur un autre aspect de la manipulation. Et si nous étions tous manipulés à nos dépens?
 
Un sans faute pour ce roman et un coup de cœur en ce qui me concerne pour ce roman qui se lit d'une traite. Je ne regrette pas une seconde mon choix de lecture et remercie Gaylord et les éditions Aconitum. Alexandra n'a rien à envier aux grands auteurs de thrillers psychologiques, elle nous le prouve avec ce roman qui aurait pu être écrit par un psychiatre tellement il est bien documenté!
 
A vos librairies amis lecteurs!
 

Détails sur le produit

  • Broché: 232 pages
  • Editeur : Aconitum (14 novembre 2016)
  • Collection : ROMAN

 

1 commentaire: