mercredi 23 novembre 2016

La pieuvre de Jacques Saussey - Editions du Toucan

**** Chronique de Jess ****
 
 
Lisa Heslin est officier de policier judiciaire dans un commissariat parisien. Elle est aussi la fille d'un juge d'instruction célèbre, assassiné au début des années quatre-vingt-dix. Lorsqu'elle apprend que sa mère, avec laquelle elle n'a plus aucune relation depuis bien longtemps, est à l'agonie, elle met de côté sa rancoeur, saute dans un avion pour Nice et rejoint la clinique. Au même moment à Paris, ses collègues sont appelés sur le lieu d'un meurtre crapuleux : un modeste coursier parisien a été retrouvé exécuté de deux balles dans la tête. Arrive pourtant une information qui change tout : l'arme de ce crime est la même qui a servi à tuer le Juge Heslin en 1992. Pour l'équipe du capitaine Daniel Magne, supérieur et amant discret de Lisa, c'est une enquête impossible qui commence, où tous les contacts sont aussi des pièges.
 
 
 
 
Après avoir lu quelques chapitres où j'ai peiné à rentrer dans l'histoire, j'ai vite été prise dans la double enquête de Daniel Magne et de sa compagne Lisa. Double enquête car en effet dans cette nouvelle histoire, Lisa part dans le sud au chevet de sa mère mourante. Elle apprend de ce fait des nouveautés concernant l'assassinat de son père et commence une enquête sans savoir que son compagnon le commandant Magne est aussi sur une nouvelle piste. Ce qui est intéressant c'est que les deux enquêtes sont racontées à quinze jours d'intervalle : fin août pour Lisa et début septembre pour Daniel. Ils avancent donc chacun de leur côté pour mieux se retrouver dans l'enquête.

Dans cette nouvelle affaire, Daniel apprend qu'un livreur a été assassiné par la même arme qui a tué le père de Lisa 20 ans plus tôt. D'autres personnes sont à leur tour tuées avec la même arme. Pourquoi cette arme réapparait 20 ans après? Va-t-on enfin trouver l'assassin de Lionel Heslin? Daniel s'embarque dans une sombre affaire.
 
Nous comprenons dès le départ que la fameuse pieuvre est en fait la mafia, qui est représenté dans l'animal aquatique. Et je trouve qu'elle est très bien représentée on peut très bien s'imaginer les ramifications et des pouvoirs comme des tentacules de la mafia.
Jacques a tout mis en œuvre pour que nous soyons complètement paumé pendant notre lecture. Plusieurs fois j'ai cru trouver le fin mot de l'histoire et au final je me suis complètement plantée. La construction de ce livre y fait beaucoup aussi, ça aurait pu être d'ailleurs casse-gueule mais pas un faux pas n'a été fait dans l'intrigue. Ce livre est un véritable page-turner bourré de suspens et de chapitres courts qui se terminent toujours sur un fait incroyable qui nous pousse à tourner les pages encore et encore. Certains nouveaux personnages sont ignobles, ce qui découlent sur des scènes limites insoutenables pour les âmes sensibles mais qui représentent bien les personnes à qui on a à faire.

J'avoue ne pas avoir lu les livres de Jacques dans l'ordre en ce qui concerne les enquêtes de Daniel et Lisa mais ce n'est pas dérangeant dans celui-ci.
Je suis encore une fois ravie en finissant un livre de Jacques Saussey, je peux maintenant vous confirmer que c'est un auteur sûr qui ne déçoit jamais son lecteur! C'est en tout cas mon humble avis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire