lundi 7 novembre 2016

Les brumes du mal de René Manzor - Editions Calmann - Levy

**** Chronique de Jess ****
 
4ème de couverture :
 
La mère de Tom est morte. Et Tom a disparu.
Tom, mais aussi John, Michael et Lily. À chaque fois, un enfant est enlevé et sa mère assassinée.
Dahlia Rhymes, agent du FBI spécialisée dans les crimes rituels, s'’invite dans l’'enquête. Bien que Tom soit son neveu, elle ne l’'a jamais vu car elle a rompu toute relation avec sa famille depuis vingt ans. Il aura fallu ce drame pour la ramener vers les brumes inquiétantes de sa Caroline du Sud natale.
En retrouvant les marais et les chênes séculaires, Dahlia retrouve aussi Nathan Miller, un ancien gamin des rues devenu un des meilleurs flics de Charleston. Ensemble, ils se lancent à la recherche des enfants perdus, sans autre indice que le fragile témoignage d'’un jeune voisin : pour lui, Tom a été la victime d’une malédiction vaudou, car il a vu rôder autour de sa maison un shadduh, une ombre.
Une ombre qui a peut-être englouti les enfants à jamais
 

Je remercie les éditions Calmann-Lévy pour cette lecture.
René Manzor a le don de nous accrocher dès les premières lignes et de nous faire vivre son livre. Premier point positif en ce qui me concerne, le lieu où il a placé son histoire, la Caroline de Sud. Un endroit que j'aimerais beaucoup visiter. J'ai été grâce à ce livre totalement immergé dans l'histoire et dans ce paysage hostile fait de mangroves, de marais et de labyrinthe végétal.
Deuxième point positif, il a su tout de suite avec l'histoire de Tom, me chambouler, avoir de l'empathie pour ce petit garçon, maltraité par sa mère, qui attend les coups en tremblant.
J'ai eu envie de le sauver des griffes de sa mère et de le prendre dans mes bras et le protéger. Il va se faire enlever dans sa chambre et j'ai ressenti comme un soulagement pour lui et n'est pas ressenti la peur que j'aurai pu avoir pour ce petit garçon car cet enlèvement ressemblait plus à un sauvetage qu'autre chose.
Mais Tom n'est pas le seul enfant à se faire kidnapper et dont la mère est retrouvée assassinée avec des signes vaudous autour et sur le corps.
Nous savons dès le départ que le sujet de ce thriller sera la maltraitance et les conséquences futures pour les enfants maltraités.
 
Qui se cache derrière ses meurtres? Y aurait-il un vengeur de l'ombre qui protège les enfants martyrisés?
Dahlia Ryhmes, membre du FBI spécialiste des crimes rituels, marraine et tante de Tom, va partir à la recherche de son filleul et va tout faire pour le retrouver. Dahlia, qui est parti il y a 23 ans de Caroline du Sud pour échapper à son père tortionnaire. Elle qui ne voulait pas retrouver ses anciens démons ne va pas y échapper.
Elle va faire équipe avec Nathan Miller, un ancien compagnon de fugue comme elle, qui est maintenant un des meilleurs enquêteurs de la région.
 
Ce livre une fois ouvert est impossible à refermer avant de connaître la fin. J'avoue avoir deviné dès les premiers chapitres qui était l'Ombre mais j'ai quand même pris une sacrée claque dans les dernières pages quand j'ai compris le pourquoi! Une fin qui m'a totalement bouleversée. Un thriller comme je les aime, qui ne nous laisse pas une seconde de répit pour souffler. Nous avons l'impression de vivre avec les personnages, de rechercher les indices et le pourquoi avec eux, de ressentir la peine et la douleur de ces enfants.

Si vous aimez les bons thrillers où la psychologie est très bien décrite je ne peux que vous le conseiller. Une histoire bouleversante où vous aurez l'impression d'être vous-même en train d'enquêter et qui vous fera passer par tout un tas de sentiments.

Détails sur le produit

  • Broché: 300 pages
  • Editeur : Calmann-Lévy (19 octobre 2016)
 
 
 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire