jeudi 25 mai 2017

Mort point final de Frank Klarczyk - Editions Lucien Souny

**** Chronique de Jess ****

Dans un commissariat de la banlieue parisienne, Paul Catard est interrogé par le capitaine Vigeois. On vient de retrouver l'’homme bâillonné et menotté dans la chambre de sa petite amie. La situation prêterait à sourire si la petite amie n'’était pas Mélanie Vasseur, lieutenant de police travaillant dans l'équipe de Vigeois. La surprise est d’'autant plus grande lorsque Catard dévoile que Mélanie a survécu à une innommable tragédie qui s'est déroulée dans un lycée de province, quelques années auparavant. Souffrant de violents traumatismes psychologiques, elle a pourtant réussi à intégrer la police et, encore mieux, à cacher son passé. Vigeois et ses hommes se questionnent encore sur la véracité de ces révélations quand ils sont appelés en renfort au parc de la Légion d'’honneur de Saint-Denis, où un attentat se prépare. Le temps est compté, et la police n'’a plus le droit à l'erreur !
L'’angoisse, le drame, le suspense saisissent le lecteur là où il ne les attendait pas.



Je remercie Babelio et sa masse critique pour cette nouvelle lecture.
J'ai tardé à lire les écrits de Frank Klarczyk malgré ma rencontre avec lui à Polar Lens l'an dernier. J'ai dans ma bibliothèque Les crocs de la Corrèze que je vais m'empresser de sortir suite à la lecture de Mort point final.
J'ai été très surprise par la qualité de ce polar. Un roman des plus angoissants. Ce livre est très court et se lit relativement rapidement. Rien n'est laissé au hasard, pas de temps mort, tout est fait pour que le lecteur soit immergé dans l'histoire. Et quelle histoire!
L'histoire de Mélanie Vasseur, jeune policière, qui un matin bâillonne et menotte son petit ami à son lit. Le jeune homme craignant que Mélanie commette l'irréparable décide de raconter son histoire.
Lorsqu'elle avait 15 ans, son professeur de français, Mr Bernard, a enfermé la classe pendant deux heures pour leur faire vivre un enfer. Il a décidé de leur faire faire une dictée pour le moins mortelle. Les élèves ont le droit à une erreur (un avertissement) sinon c'est une balle dans la tête.
Paul va donc nous faire revivre le calvaire et l'horreur vécu pendant deux heures par ces élèves de seconde. L'histoire s'alterne donc entre passé et présent. Nous allons comprendre au fur et à mesure pourquoi Mélanie a changé de comportement.
Je n'en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher votre plaisir.
Comme je le disais plus haut ce livre est une très belle découverte. Nous sentons que l'auteur est du métier (Police) car toute la partie côté police et force de l'ordre est très bien décrite. Rien de superflus, l'auteur va droit au but. Son style est fluide et curieusement j'ai revu pas mal de règles grammaticales pendant ma lecture ;-)
Ce polar est particulièrement angoissant. Je me suis imaginée à la place de ces élèves, je souhaitais une fin optimiste pour tout le monde. J'ai angoissé avec les forces de l'ordre. En bref je suis passée par tout un tas de sentiments.
Une lecture addictive qui se dévore en une journée à peine que je vous conseille grandement. Je vais me plonger vite fait dans le livre de Frank qui m'attend dans ma bibliothèque.

Polar Lens 2016

Biographie de l'auteur

Il se destinait à être professeur mais Frank Klarczyk s'est trompé de porte. Il est entré dans la police, voilà vingt-cinq ans. Il est un « policier de la rue », comme il aime le dire, c'est-à-dire qu'il exerce au sein de la police-secours. D'abord affecté en région parisienne, puis dans le Nord, il est aujourd'hui en poste dans le Sud-Ouest, et plus précisément à Brive-la-Gaillarde. L'écriture est devenue son exutoire, même s'il a commencé à écrire bien avant d'entrer dans la police. Son tout premier texte était un scénario pour …. une comédie policière ! Si ses histoires s'inspirent de son expérience et collent à la réalité, elles flirtent avec la fiction, le fantastique. Frank Klarczyk aime écrire sur le fil du rasoir, sachant qu'à tout moment cela peut basculer, saigner ou, pour le moins, surprendre. Deux polars sont précédemment parus aux éditions Geste : Sanglante vérité ; Les crocs de la Corrèze

Détails sur le produit

  • Poche: 192 pages
  • Editeur : Lucien Souny (6 mai 2017)
  • Collection : Plumes noires

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire