lundi 14 novembre 2016

La Dame de Pierre de Xavier-Marie Bonnot - Editions Belfond

**** Chronique de Jess ****
 
De la famille Verdier, il ne reste plus qu'eux, Pierre et Claire, le frère et la soeur. Lui, a repris la ferme familiale, dans la vallée de Saint-Vincent, auprès de leur montagne. Elle, vit à Paris. De l'existence de sa soeur, il ne sait rien, ou si peu de choses. Simplement qu'elle lui rendra toujours visite, immanquablement, deux fois l'an, dans cette maison de famille où rien n'a changé. Mais cette fois-là, c'est différent.
Claire a des cauchemars. Toutes les nuits, elle a peur pour une certaine Vicky, et prétend qu'elle-même sera bientôt morte. Pour Pierre, l'homme de la terre, les secrets et les névroses de sa soeur ne sont que des faiblesses. Un matin d'hiver pourtant, Claire part et ne revient pas. Lorsqu'on retrouve son corps sans vie, étrangement vêtu, c'est Pierre qui est désigné comme le coupable. Pierre est seul à présent.
Lui, le taciturne qui vit reclus depuis le drame qui a brisé sa carrière d'alpiniste, aurait-il pu commettre l'irréparable ? Tant il est vrai que dans la famille Verdier les mystères et les secrets sont légions. Et qui est cette Vicky dont personne dans l'entourage de Claire ne semble connaître l'existence ? Pierre comprendra bien tard qu'elle était le secret le mieux caché de sa soeur...
 

Après avoir adoré La vallée des ombres, je m'étais promis de sortir vite La Dame de Pierre que j'avais dans ma bibliothèque depuis longtemps. C'est donc chose faite et j'ai un seul regret ne pas l'avoir lu plus tôt.
L'auteur nous embarque dans les montagnes où Pierre vit seul avec son élevage de moutons. Il voit sa sœur Claire 2 fois par an et a toujours eu une très bonne relation avec elle. Mais avec la distance et la vie qui passe, il ne connaît finalement pas grand chose de la vie de Claire sur Paris.
 
Dès le début nous apprenons que la montagne a été hostile à Pierre qui a perdu sa fiancée lors d'un périple. Lui qui était guide de haute montagne a posé les crampons et les cordages et ne veut plus entendre parler d'aller en montagne. Mais la montagne est toujours dangereuse et aux aguets. Tout au long de l'histoire, nous pouvons l'entendre bouger, avancer, faire tomber des bouts de montagne et de glace. C'est donc dans une atmosphère très particulière que se déroule ce polar.
Tout commence par l'arrivée de Claire en visite chez son frère. Pierre la trouve différente des visites précédentes. Claire est à bout, fait des cauchemars, et parle d'une amie Vickie. Pierre pense que la folie guette sa sœur. Folie qui a déjà emportée des membres de leur famille.
Un matin, Claire disparaît et son corps est retrouvée pendue. Son frère devient le coupable idéal.
 
L'histoire commence doucement, calmement, l'auteur prend son temps pour nous décrire tout en délicatesse l'environnement, les sentiments, et ses personnages meurtris au plus profond d'eux-mêmes. Xavier-Marie Bonnot a su créer une atmosphère sombre et oppressante. Ce livre n'est pas seulement un polar, mais un roman noir qui traite de différents sujets comme la différence, l'acceptation, le jugement des autres et de soit-même, le dépassement des limites, la culpabilité et l'amour.
 
Les chapitres sont beaucoup moins longs en fin de roman et rendent la lecture plus rythmée ce qui donne à l'histoire tout le suspens que l'on attend.
Un polar que j'ai énormément apprécié et dans lequel je suis rentrée dès le départ. Impossible à lâcher et où je me suis attachée à Pierre, cet homme dur, fort, meurtri au plus profond de lui-même. L'atmosphère, les paysages de montagne et les secrets de famille ont été aussi un plus.
 
Si vous ne connaissez pas encore les livres de Xavier Marie Bonnot je vous conseille fortement d'y remédier et je souhaite que vous passiez un excellent moment de lecture comme j'ai pu en passer.
 
Mon avis sur La vallée des ombres ici
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire